Accidents du travail : la "Copa" est pleine !

par François Desriaux / juillet 2014

Et un, et deux, et trois... morts sur les chantiers de la Coupe du monde de football, au Brésil. Neuf au total, par chute ou écrasement principalement, selon Novethic. C'est plus qu'en Afrique du Sud pour l'édition 2010, où deux ouvriers "seulement" avaient sacrifié leur vie. Mais c'est moins qu'au Qatar, où déjà 44 ouvriers népalais ont péri alors que la compétition ne débutera qu'en 2022. Quant au Mondial de 2018 à Sotchi, en Russie, c'est mal parti, à en croire les dénonciations de l'Internationale des travailleurs du bâtiment et du bois (IBB). Pour cette organisation, c'est la loi FZ Fifa (Fédération internationale de football) n° 108, adoptée par la Russie et qui annule de nombreuses normes du travail pour les ouvriers oeuvrant à la préparation de la Coupe du monde, qui est en cause...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous