Activisme à l'anglaise contre les risques du travail

par Nathalie Quéruel / octobre 2013

« Hazards ». Ce magazine anglais dénonce les risques professionnels, tirant à boulets rouges sur leurs responsables. Et fournit, sous forme d'informations, armes et munitions à des syndicalistes ou victimes, militants de la prévention au sein du réseau Hazards Campaign.

Sous un soleil de plomb, ils sont 350, pour la plupart syndicalistes chargés des questions de santé et de sécurité au travail, à avoir rallié le campus de l'université de Keele, à Stoke-on-Trent (Angleterre), où se tenait du 19 au 21 juillet la conférence annuelle du mouvement Hazards Campaign (littéralement : "Campagne des risques"). "Arrêtez ça, vous nous tuez ! Se battre pour des lieux de travail sains" : l'intitulé de la séance d'ouverture donne le ton, sans aménité pour les employeurs. C'est le but de ce forum : fournir aux représentants syndicaux à la fois de l'inspiration et des outils, en alternant sessions plénières aux accents dénonciateurs et ateliers pratiques, sur des thèmes aussi variés que l'évaluation des risques, le rôle des commissions de sécurité, le harcèlement, les t...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous