Après la catastrophe de Tianjin

par John Sutton / octobre 2015

Le bilan provisoire des explosions qui ont dévasté le 12 août un site industriel de la ville de Tianjin, en Chine, est de 158 morts, 34 disparus et plus de 500 blessés. 85 pompiers ont péri en tentant d'éteindre, avec de l'eau, le feu alimenté par 700 tonnes de cyanure de sodium. Cette poudre, ingérée ou appliquée contre la peau, peut être mortelle et se transformer en cyanure d'hydrogène, un gaz létal à faible dose. Les accidents de grande ampleur sont fréquents en Chine. Les entreprises méprisent souvent les réglementations et la corruption endémique leur permet d'échapper aux rares contrôles, selon les associations. Ainsi, une explosion dans un atelier de feux d'artifices a tué 15 personnes début juillet. Une autre, en août 2014, dans une usine de pièces détachées, a fait 146 morts.....}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous