© Gérard Monico/Mutualité française
© Gérard Monico/Mutualité française

Le cancer du sein, une maladie professionnelle ?

par Henri Bastos toxicologue, adjoint au directeur de l'évaluation des risques, en charge de la santé au travail, à l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) / avril 2018

Point commun entre une infirmière et une hôtesse de l'air ? Elles auraient un surrisque de développer un cancer du sein. Longtemps ignorée, l'éventuelle origine professionnelle de cette maladie est de plus en plus étudiée. Principalement en cause : le travail de nuit.

Le cancer du sein est le plus répandu des cancers féminins dans le monde. En France, les dernières estimations font état de 54 000 nouvelles personnes touchées chaque année et de près de 11 900 décès sur la même période. Ce qui en fait la principale cause de mortalité due au cancer chez les femmes. L'incidence du cancer du sein a rapidement augmenté au cours des dernières décennies. Les hommes peuvent également développer cette pathologie ; toutefois, les cas sont rares, puisqu'ils représentent seulement 1 % du nombre total de cancers du sein et 0,5 % des cancers masculins. Le cancer du sein, comme les autres cancers, est une maladie multifactorielle. Les principaux facteurs de risque connus sont l'âge, les antécédents personnels de maladie (par exemple, avoir déjà été atteinte d'un can...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous

à lire également