Changer la donne sur l'indemnisation du chômage

par
© N.M./FNMF © N.M./FNMF
Serge Volkoff statisticien, ergonome
/ juillet 2017

C'est l'une des promesses phares du nouveau président de la République et de sa majorité. D'une part, l'indemnisation du chômage devrait s'étendre aux salariés démissionnaires, mais, d'autre part, les chômeurs feraient dorénavant l'objet d'un contrôle "drastique" de leurs efforts de recherche d'emploi. Avec cette disposition qui durcit celles adoptées en 2008 sous le quinquennat Sarkozy : après deux offres "raisonnables" d'emploi qu'un chômeur refuserait, ses indemnités seraient supprimées. Le citoyen attentif ne manquera pas d'observer que la balance de ces évolutions est loin d'être équitable. Les largesses pour les démissionnaires, peu nombreux et avec des durées de chômage généralement faibles, sont bien moindres que les économies visées par les suppressions d'indemnités. L'adjectif ...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous