© Shutterstock

Changer le travail

par François Desriaux / octobre 2015

Changer l'organisation, changer le management, changer la gouvernance, changer la finalité même du travail... Bref, changer tout ! Explorer de nouvelles voies pour sortir de l'intensification du travail, de la course effrénée à la productivité, mais aussi du travail de mauvaise qualité qui ne permet pas de s'épanouir et dégrade la santé. Modifier la production pour respecter l'environnement ou gagner en utilité sociale. Adopter de nouvelles organisations pour sortir de la crise, car, au-delà des risques psychosociaux et de l'épuisement des ressources humaines, leur efficacité est en question. A avoir trop ignoré le travail réel, qui crée la valeur économique, au profit de sa seule traduction financière, le capitalisme va droit dans le mur. Ce ne sont pas des ergonomes qui le disent, mais des experts en management et en gestion. Et si la compétitivité des entreprises et l'efficacité des pouvoirs publics passaient par une métamorphose du travail ? Ce n'est plus une vue de l'esprit. Des entreprises se libèrent et se démocratisent, des managers abandonnent leur reporting pour se réinvestir sur le travail... Changer le travail, ça commence ici et maintenant !

Des choix organisationnels à risque... psychosocial

par Serge Volkoff statisticien / octobre 2015

Les choix faits en matière d'organisation du travail, notamment concernant l'autonomie des salariés, les rapports sociaux et les finalités données à l'activité, peuvent être porteurs de risques psychosociaux. D'où la nécessité de les interroger.

S'il y a tant besoin de repenser le pilotage des systèmes de production, et la place que celui-ci accorde - ou n'accorde pas - à la réalité du travail, c'est d'abord parce qu'il y a là des enjeux de santé considérables. Il suffit, pour s'en convaincre, de se pencher sur les déterminants originels de ces risques psychosociaux (RPS) dont on parle tant. Les "facteurs des facteurs" psychosociaux de risque sont en effet à chercher dans l'organisation des ateliers et des services, les choix d'objectifs, les critères d'évaluation des performances. Cela se vérifie pour chacune des six dimensions identifiées par le collège d'expertise sur le suivi statistique des RPS (voir "Repères"), qui permettent d'instruire ce lien entre choix organisationnels et risques psychosociaux. C'est notamment vrai po...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous