Le défi de la DUP

par
© N.M./FNMF © N.M./FNMF
Bernard Dugué ergonome
/ avril 2016

Le projet de loi El Khomri de refonte du Code du travail nous aurait presque fait oublier la publication des décrets d'application de la loi Rebsamen. Or ces textes réglementaires devraient passablement bouleverser le fonctionnement des institutions représentatives du personnel (IRP) en général et du CHSCT en particulier. L'élargissement de la délégation unique du personnel (DUP) aux entreprises de moins de 300 salariés (contre 200 aujourd'hui) et leur extension au CHSCT, en plus du CE et des délégués du personnel, vont constituer un sacré défi pour les représentants des salariés. Ils devront à l'avenir tenter de faire aussi bien en étant moins nombreux, en ayant globalement moins d'heures de délégation et, surtout, en étant "multicasquettes". Il n'est pas certain que les responsables po...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous