Dénonçons le sexisme ordinaire !

par
© N.M./FNMF © N.M./FNMF
Laurence Théry directrice du travail
/ juillet 2016

L'affaire Denis Baupin, accusé d'agression sexuelle chez les écologistes, est une opportunité pour pointer l'impensé que constituent les relations infériorisées entre les femmes et les hommes dans le monde du travail. En effet, ces agissements de harcèlement sexuel s'inscrivent bien dans une continuité des rapports sociaux de sexes. Dévalorisation du travail, assujettissement au service d'un autre, masculin, domination dans les relations de pouvoir : telles sont encore trop souvent les situations "réservées" aux femmes dans l'organisation du travail. Cette ségrégation professionnelle est le terreau de violences sexuelles et sexistes. Si de tels agissements sont possibles des années durant, dans le déni de l'entourage, le silence des victimes, des femmes dont on peut penser qu'elles éta...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous