Médecin du travail - © Nathanaël Mergui/Mutualité française
Médecin du travail - © Nathanaël Mergui/Mutualité française

Un diagnostic erroné

par Isabelle Legras médecin du travail en service interentreprises en Rhône-Alpes / janvier 2019

Comme cela a été le cas pour des confrères médecins du travail, la lecture du rapport Lecocq m'a laissée perplexe, voire consternée, lorsque certaines de ses analyses démontrent une vision de la santé au travail et de l'action des professionnels très éloignée de ce qu'elles sont dans la réalité. Perplexité, tout d'abord, devant une juxtaposition d'assertions, certaines émanant de sources documentées, d'autres reprenant des verbatim idéologiques. Ce qui, évidemment, déséquilibre quelque peu le rapport. Ainsi, les "petits" patrons ne comprendraient rien à l'organisation du système de santé au travail en France. Sans doute, mais s'ils ont vraiment envie de savoir, rien de plus facile : le service de santé au travail auquel ils adhèrent se fera un plaisir de leur expliquer. Ainsi encore, l'o...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous