© Shutterstock

Managers au bord de la crise de nerfs

par Stéphane Vincent / juillet 2017

Cheville ouvrière des organisations dans le privé et le public, l'encadrant de proximité n'est pas épargné par l'intensification et la rationalisation du travail. Après tout, c'est un salarié. Mais pas comme les autres. Il doit en effet jouer ce rôle d'interface entre le haut, la direction, et le bas, son équipe. Faire appliquer des consignes conçues de plus en plus souvent loin du terrain, tout en apportant le soutien nécessaire à ceux qui doivent les appliquer. Etre auprès de ses troupes et à de multiples réunions, tout en devant renseigner les indicateurs de gestion. Préserver la santé de ses collaborateurs, tout en s'assurant de l'atteinte des objectifs fixés par l'entreprise. Autant d'injonctions qui peuvent s'avérer contradictoires, transformant le travail quotidien de régulation des encadrants, complexe mais riche de sens, en une médiation impossible. Nombre d'entre eux ont ainsi le sentiment de manager par défaut, de faire un travail de mauvaise qualité. En devant parfois rogner sur leur vie privée... ou leur santé physique et psychique. Certains ont une solution : libérer l'entreprise de tout encadrement. Un raccourci qui occulte l'importance du travail réalisé par ce dernier et que les salariés auront à gérer s'il n'existe plus. Il devient donc urgent de se pencher sur la situation des managers, car les difficultés qu'ils affrontent ont des répercussions sur les salariés et leur prévention serait bénéfique à tous.

Un encadrement de proximité malmené et désorienté

par Bernard Dugué ergonome / juillet 2017

Sommé de s'adapter aux dernières modes managériales et de gérer des objectifs de plus en plus contradictoires et éloignés de la réalité du terrain, l'encadrant de proximité peine à jouer son rôle de régulateur de l'activité, au risque d'y laisser sa santé.

L'encadrement a tellement évolué ces dernières années que ses contours sont devenus flous. Cadre, encadrant... Est-il question d'une fonction ou d'un statut ? L'ambiguïté persiste d'autant plus que certains systèmes de classification assimilent ces divers termes, alors qu'ils recouvrent des réalités différentes. L'encadrement regroupe ainsi aujourd'hui des salariés dotés de marges d'autonomie extrêmement réduites comme des personnes participant à la définition de la stratégie de leur entreprise. Une catégorie un peu fourre-tout. Reste la fonction de manager ou d'encadrant de proximité.Celle-ci est tantôt présentée comme le symbole d'une réussite professionnelle, tantôt pointée comme la responsable de tous les maux, jusqu'à remettre en cause son utilité au nom d'une prétendue "entreprise ...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous

à lire également

Pourquoi créer des indicateurs en entreprise ?

La production d'indicateurs en santé au travail se développe dans les entreprises. Pour autant, leur élaboration comme leur utilisation ne donnent pas toujours lieu à un véritable débat, ce qui réduit...>>
par Marion Gilles sociologue au Centre Maurice Halbwachs et à l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (Anact) / juillet 2012