© Nathanaël Mergui/Mutualité française
© Nathanaël Mergui/Mutualité française

Entre maladie professionnelle et invalidité, que choisir ?

par Mélissa Menetrier médecin du travail / octobre 2019

Déclarer sa maladie professionnelle n'est pas toujours financièrement avantageux pour un salarié pouvant prétendre à une pension d'invalidité. Avant d'opter pour l'un ou l'autre des dispositifs, il doit en peser le pour et le contre à l'aune de sa situation.

L'étude du dispositif de reconnaissance des maladies professionnelles (MP) a depuis longtemps mis en évidence un phénomène de sous-déclaration. De nombreux acteurs se sont investis pour mieux en comprendre les origines et les conséquences. Il en ressort que, si l'on se place du point de vue du collectif ou de la société, il faut encourager la déclaration de toutes les maladies professionnelles. Cela fait avancer les connaissances, la prévention, la recherche... C'est pourquoi il y a de fortes incitations dans ce sens. Mais, paradoxalement, dès lors que l'on se place du point de vue de l'individu concerné, faire reconnaître sa pathologie en MP ne permet pas toujours la meilleure prise en charge financière, notamment quand on pourrait prétendre à une pension d'invalidité. Etre malade à cau...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous