© NATHANAËL MERGUI / MUTUALITÉ FRANÇAISE
© NATHANAËL MERGUI / MUTUALITÉ FRANÇAISE

Faux procès et vraies lacunes de la recodification

par Camille Charles / avril 2008

Le nouveau Code du travail doit entrer en vigueur le 1er mai. Plusieurs inspecteurs du travail et spécialistes du droit ont crié au démantèlement dès la partie législative recodifiée, notamment sur les questions de sécurité. A tort, mais...

Jean-Denis Combrexelle ne décolère pas. Le directeur général du Travail est très remonté contre les accusations de " démantèlement " du Code du travail proférées par le très médiatique Gérard Filoche, et d'autres inspecteurs du travail, à l'occasion de la recodification de la bible de l'institution de contrôle. " Les auteurs se sont attachés, sous le contrôle permanent de la commission supérieure de codification, à toujours s'assurer qu'aucun droit supplémentaire n'était créé au profit du salarié ou de l'employeur, qu'aucune sujétion supplémentaire n'était imposée à l'un ou à l'autre, ni qu'aucun droit n'était réduit ou une obligation amoindrie ", écrivent Jean-Denis Combrexelle et Hervé Lanouzière, directeur départemental du Travail en charge de la mission de recodification. En outre, i...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous