L'équipe du département protection sociale collective de FO - © Nathanaël Mergui/Mutualité française
L'équipe du département protection sociale collective de FO - © Nathanaël Mergui/Mutualité française

Pour FO, prévention rime avec négociation

par Nathalie Quéruel / janvier 2019

Veillée d'armes au département protection sociale collective de Force ouvrière, qui se prépare à la négociation interprofessionnelle sur la réforme de la santé au travail. Une occasion, selon l'équipe syndicale, de faire valoir les enjeux de la prévention.

La santé au travail pour tous grâce à une négociation nationale interprofessionnelle, voilà l'ambition que se donne pour 2019 l'équipe du département protection sociale collective de Force ouvrière. A l'issue du congrès d'avril 2018, le nouveau secrétaire général, Pascal Pavageau (remplacé à la tête de la confédération par Yves Verrier le 22 novembre), lance l'initiative. "Nous avons la volonté de mettre l'accent sur le sujet, déclare Serge Legagnoa, secrétaire confédéral en charge du département. La santé d'une partie des salariés se dégrade, particulièrement dans le secteur des services, très touché par les troubles musculo-squelettiques et les risques psychosociaux. Et les récentes réformes, avec la dilution du CHSCT au sein du CSE [comité social et économique] ou encore l'espacement ...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous