Justice du Nord pour crimes industriels au Sud ?

par Aurore Moraine / avril 2014

Après la catastrophe du Rana Plaza, au Bangladesh, des ONG et des personnalités du monde judiciaire liées à l'affaire de l'amiante se mobilisent contre les crimes industriels et l'exploitation des travailleurs du Sud par des entreprises occidentales.

La scène se passe le 28 février dans la salle des Criées du Palais de justice, à Paris, lors d'un débat organisé par l'Association française de droit du travail (AFDT). Se sont déplacés l'Italien Raffaele Guariniello, le procureur de Turin qui a fait condamner à 16 ans de réclusion deux dirigeants de la multinationale d'amiante-ciment Eternit, Jean-Paul Teissonnière, avocat des victimes de l'amiante et fondateur de l'association Interforum1, ou encore Sophia Lakhdar, directrice générale de l'association Sherpa2. Cette dernière annonce alors la constitution prochaine d'une plainte à l'occasion de l'anniversaire de la catastrophe du Rana Plaza. Cet immeuble insalubre et dangereux de la banlieue de Dacca, au Bangladesh, s'est effondré le 24 avril 2013, tuant plus de 1 100 travailleurs des a...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous