Maladies professionnelles : controverse sur la révision du tableau TMS

par Joëlle Maraschin / janvier 2011

Aux yeux des syndicats CGT et CFDT comme de la Fnath-Association des accidentés de la vie, les modifications préconisées pour le tableau de maladies professionnelles 57A menacent les possibilités de reconnaissance des troubles musculo-squelettiques de l'épaule.

Imposées il y a deux ans par le ministère du Travail avec le soutien de l'Assurance maladie et du patronat1, les négociations autour de la révision de l'ensemble du tableau de maladies professionnelles n° 57 sur les troubles musculo-squelettiques (TMS) semblent plutôt mal parties, à en juger par la colère de plusieurs organisations syndicales. Les premiers travaux de la commission spécialisée relative aux pathologies professionnelles au sein du Conseil d'orientation sur les conditions de travail (Coct) ont concerné les modalités de reconnaissance des TMS de l'épaule, fixées par le tableau 57A. Les enjeux sont de taille, car ces pathologies représentent près de la moitié des 13 595 TMS ayant donné lieu à une incapacité permanente en 2008. Sources d'un handicap douloureux, elles conduisent...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous