© Nathanaël Mergui/Mutualité française
© Nathanaël Mergui/Mutualité française

Un médecin coordonnateur au rôle ambivalent

par Rozenn Le Saint / octobre 2019

Dans les services de santé au travail, les pratiques des médecins coordonnateurs les positionnent souvent comme des représentants de la direction des entreprises. Au risque de contrevenir à l'indépendance professionnelle de leurs confrères.

Le procès France Télécom a mis en évidence le rôle tenu dans l'ombre par la Dre Camille Nguyen Khoa1. Les responsabilités de l'ex-médecin coordonnatrice, citée à comparaître, ont été détaillées à la barre. "Elle n'a pas hésité à demander régulièrement à certains médecins de changer les passages un peu trop embarrassants de leurs propres rapports", écrivait déjà le journaliste Ivan du Roy dans son livre Orange stressé (La Découverte, 2009). Quand l'affaire des suicides avait éclaté, le Dr Bernard Salengro, alors secrétaire national de la CFE-CGC, avait tenté de la joindre par téléphone, choqué par des propos qu'elle avait tenus. Il eut la surprise d'être rappelé par... le directeur des relations sociales du groupe. "C'est révélateur du rôle ambigu du médecin coordonnateur et de cette conn...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous