Métiers du bois : la prévention mord la poussière

par Luc Peillon / juillet 2009

La campagne de contrôle menée sur les expositions aux poussières de bois a donné des résultats préoccupants. En effet, la prévention de la deuxième cause de cancers professionnels pénètre difficilement dans les scieries, fabriques de meubles ou chantiers du BTP.

Un constat " préoccupant ". C'est le terme choisi par le ministère du Travail, dans un communiqué du 31 mars dernier, pour qualifier les résultats de la campagne nationale de prévention du risque cancérogène lié aux poussières de bois (voir " Repère "). Au cours de cette opération de contrôle et de sensibilisation menée en 2008, 3 105 établissements ont été visités par l'Inspection du travail et les services de prévention des caisses régionales d'assurance maladie. Les auteurs de l'enquête considèrent que " la réglementation relative à la prévention du risque cancérogène des poussières de bois est insuffisamment appliquée ". Un euphémisme, tant les résultats font état d'un fossé entre les dispositions en vigueur et la réalité de leur mise en oeuvre. Première carence relevée : le documen...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous