Peintre


Alternatives Economiques Poche n° 047 - janvier 2011
couverture
Les métiers par ceux qui les exercent
janvier 2011

Jérémy Rahault porte un regard réaliste sur son métier de peintre, physiquement exigeant, mais plus rémunérateur que bien d'autres emplois.

Jérémy Rahault a eu son CAP peinture à 18 ans en apprentissage, mais il a aussitôt arrêté la peinture pour travailler comme manutentionnaire à Carrefour.
Je voulais quitter le bâtiment, dit-il, car c'était trop dur physiquement.
Mais Jérémy Rahault ne gagnait pas suffisamment sa vie dans la grande distribution.
Aussi a-t-il repris son métier de peintre en intérim, avant de signer un CDD de six mois chez un artisan, puis de travailler un mois dans une grande entreprise qu'il a quittée parce qu'elle n'était pas assez bien organisée: "Les électriciens et les maçons salissaient mon travail, je devais repasser la peinture deux ou trois fois!


Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande