Peut-on encore réduire le temps de travail ?

Guillaume Duval
Alternatives Economiques Poche n° 052 - novembre 2011
couverture
L'état de la France au travail
novembre 2011

A l'heure où les emplois se font rares, une réduction du temps de travail serait souhaitable, mais elle semble aujourd'hui difficile à mettre en oeuvre. Commençons donc par limiter le recours aux heures supplémentaires.

La réduction du temps de travail (RTT) s'inscrit dans un mouvement historique de long terme rendu possible par les progrès continus de la productivité (voir pages 18-23).
Dans ce contexte, elle a permis d'assurer le développement de l'emploi tout en contribuant à améliorer la qualité de la vie.
Sous ce double aspect, elle reste et restera d'actualité.
En revanche, il est probable que les 35 heures marquent la fin d'une réduction du temps de travail pensée au niveau de la semaine.
Les 35 heures ont été un succès, tant sur le plan économique, en contribuant à doper l'activité, que sur le plan de l'emploi, avec un niveau de création d'emplois sans précédent.


Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande