Des plombiers peu protégés contre l'amiante

par Anne-Marie Boulet / octobre 2013

Les plombiers-chauffagistes sont exposés à l'amiante, sans forcément avoir la formation ou les savoir-faire qui leur permettraient de se protéger. C'est ce que montre une étude menée par l'Institut national de recherche et de sécurité.

Les plombiers sont une des professions qui ont payé le plus lourd tribut à l'amiante. Et cela ne semble pas près de changer. En effet, selon une étude récente de l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS), menée en collaboration avec la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb), les artisans actifs semblent toujours exposés, sans être protégés. Cette recherche qualitative a impliqué 63 artisans plombiers-chauffagistes, volontaires, qui ont porté un badge recueillant les éventuelles fibres d'amiante émises pendant une semaine d'observation de leur activité. Première surprise, un plombier-chauffagiste sur trois a été exposé à l'amiante au cours des activités réalisées pendant la semaine de l'enquête. Cela illustre que, plus de quinze ans après...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous