Préjudice d'anxiété pour les ouvriers des entreprises publiques


Santé & Travail n° 099 - juillet 2017
couverture
Managers au bords de la crise de nerfs
juillet 2017

Dans une décision du 3 mars dernier (pourvoi n° 401395), le Conseil d'Etat s'aligne sur la position de la Cour de cassation. Les ouvriers des établissements publics peuvent prétendre à la réparation du préjudice d'anxiété, dès lors que leur entreprise figure sur la liste de celles dont les travailleurs ont été exposés à l'amiante. Cette liste a été établie par l'arrêté du 21 avril 2006.

 Commenter cet article
J'ai déjà un compte, je m'identifie :

Mot de passe oublié?

Je n'ai pas de compte, je m'inscris :

Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande