Pierre Pézerat : quand les victimes du travail relèvent la tête

entretien avec Pierre Pézerat, réalisateur
par Nathalie Quéruel / octobre 2016

Dans son documentaire Les sentinelles, des victimes de l'amiante ou de pesticides relatent leur combat pour la dignité. Un film "engagé mais grand public" et traversé par la figure pionnière de son père, le toxicologue Henri Pézerat.

Qu'est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans l'aventure du documentaire Les sentinelles, qui retrace les combats de victimes de l'amiante ou de pesticides ? Pierre Pézerat : Depuis longtemps, j'avais envie de faire un film sur ce thème. En 2009, à la mort de mon père, le toxicologue Henri Pézerat, une association a été créée par ceux qu'il avait accompagnés dans leur lutte et qui n'ont pu envisager autre chose que de continuer à se battre ensemble contre toutes les atteintes à la santé au travail1. C'est à cette occasion que j'ai rencontré Josette Roudaire, ancienne ouvrière à l'usine de tissage d'amiante Amisol, et Jean-Marie Birbes, ouvrier chez Eternit, puis Paul François, l'agriculteur intoxiqué par un pesticide qui a attaqué en justice le fabricant Monsanto. J'ai tout de suite ét...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous

à lire également

Chauffeur routier, un métier sous contraintes

Perte d'autonomie, surveillance accrue, délais de plus en plus serrés... Le quotidien des chauffeurs routiers a changé ces trente dernières années, avec plus de pression à l'arrivée. La conséquence d...>>
par Liên Wioland chargée d'études à l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS) / avril 2016