Vers un suivi du risque radioactif à France Télécom

par Clotilde de Gastines / juillet 2015

Exposés à la radioactivité de parasurtenseurs et à un risque de cancer, les lignards et agents des centraux téléphoniques de France Télécom-Orange doivent bénéficier d'un suivi médical adapté. L'opérateur téléphonique étudie la question.

Des agents de France Télécom-Orange ont bien été exposés à un risque radioactif significatif. C'est ce que confirme une expertise du cabinet Secafi, menée à l'initiative d'un CHSCT et dont Santé & Travail a rendu compte le 29 avril dernier sur son site Web (voir "Sur le Net"). Sont concernés les lignards et agents des centraux téléphoniques, et en cause des parasurtenseurs contenant des substances radioactives, toujours présents dans certaines installations. En seulement deux jours de travail, un opérateur qui manipule sans précaution ce type d'appareil dans un grand répartiteur téléphonique peut recevoir 1/60e de la dose annuelle maximale pour un travailleur exposé. Maintenant que le risque est avéré, comment Orange, qui gère l'ancien réseau de téléphonie national, va-t-il retracer...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous