Bras de fer autour des maladies professionnelles

par Eric Berger / janvier 2013

Les organisations de salariés s'opposent aux critères plus stricts proposés par le patronat pour la reconnaissance des troubles musculo-squelettiques et réclament le déblocage de nouveaux tableaux de maladies professionnelles.

La tension est à son comble au sein de la commission chargée d'établir les tableaux de maladies professionnelles au Conseil d'orientation sur les conditions de travail (Coct). Principal sujet de discorde : la modification du tableau n° 57 sur les affections périarticulaires (épaule, coude, poignet, genou). Depuis un an, un groupe de travail, constitué de représentants des organisations patronales, des syndicats de salariés et de l'administration, examine les conditions de reconnaissance du syndrome du canal carpien, un trouble musculo-squelettique (TMS) très répandu parmi les travailleurs exposés à des mouvements répétitifs du poignet ou de la main. Une première révision du tableau n° 57 portant sur les pathologies de l'épaule a déjà été opérée en 2011, provoquant de très vifs débats ent...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous