A la MSA, des conseillers en prévention inquiets

par Ivan du Roy / octobre 2012

Suite à la réforme des services de santé au travail, les conseillers en prévention de la Mutualité sociale agricole devraient se retrouver sous la tutelle de médecins du travail. Ils craignent d'y perdre en termes d'autonomie et de pratiques.

C'est une des spécificités du régime agricole de protection sociale : il intègre à la fois une médecine du travail et un département de prévention des risques professionnels. Les deux sont gérés par la Mutualité sociale agricole (MSA), à laquelle sont affiliés 1,2 million d'actifs, du saisonnier à l'exploitant, de l'éleveur à l'élagueur (voir "Repères"). Aux côtés de 350 médecins du travail oeuvrent ainsi 280 conseillers en prévention, un métier apparu en 1973. Or ces conseillers nourrissent aujourd'hui quelques inquiétudes quant à l'avenir de leur activité. En cause : un décret du 29 juin dernier, qui décline dans le secteur agricole les dispositions de la réforme de juillet 2011 relative aux services de santé au travail. Il stipule en effet que les conseillers en prévention passeront sous l'autorité directe d'un médecin du travail.

Repères

Sur les 1,2 million d'actifs affiliés à la Mutualité sociale agricole, 45,5 % le sont au titre du régime des non-salariés et 54,5 % au titre du régime des salariés. La MSA gère pour ces deux régimes les prestations liées aux retraites, à l'assurance maladie, à la famille et aux accidents du travail et maladies professionnelles. En 2011, 28 361 accidents du travail ont été déclarés pour le régime des non-salariés et 79 814 pour celui des salariés.

Un métier aux multiples facettes

Un changement de hiérarchie qui pourrait être synonyme de "perte d'autonomie", redoute Philippe Nonie, conseiller en prévention depuis douze ans et président de l'Association nationale des préventeurs et assistants de prévention de la MSA (Anpap). Autre risque : que la pluridisciplinarité qui...

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous