Du 14 juin 2021 au 19 juin 2021

« Travailler ensemble »

Événement numérique. La 18e édition de la Semaine pour la qualité de vie au travail, organisée sous la houlette de l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact) et de son réseau, se place sous des auspices fédérateurs, après plus d’une année bousculée par le coronavirus. Coopérer quand les uns sont à distance, quand les échanges se font par écrans interposés, quand l’organisation doit s’adapter en permanence, nécessite d’adopter de nouvelles façons de procéder. Une multitude de visioconférences et de contenus multimédias seront à disposition des internautes, avec l’objectif de penser le « travail ensemble », en phase de crise mais aussi au-delà.
• Programme sur le site dédié de l'Anact.

Le 22 juin 2021

Robotique

Journée technique en ligne. Les robots collaboratifs (ou cobots) ont le vent en poupe dans l’industrie, qui espère de cette nouvelle coopération homme-machine de forts gains de productivité. Mais leur intégration ne va pas de soi car la co-activité avec les opérateurs peut générer des risques physiques mais aussi des contraintes psychiques. Lors de cette journée, l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) posera les bases d’une démarche de prévention : outre le rappel du contexte réglementaire, experts et acteurs d’entreprise partageront les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour que les cobots deviennent des collègues sûrs et acceptés…
• Programme et inscription sur le site de l'INRS.

Du 06 juillet 2021 au 09 juillet 2021

Psychologie du travail

Congrès international 100 % digital. Comment la psychologie du travail peut-elle accompagner les transformations rapides, fréquentes, brutales qui secouent le monde professionnel ? Car l’innovation incessante, technologique (intelligence artificielle, usine connectée…) mais aussi organisationnelle (lean management, flex-office, équipes éclatées et virtuelles…), peut déstabiliser le fonctionnement des entreprises, détériorer les conditions de réalisation de l’activité et fragiliser les salariés. Les conférences de ce 21e congrès, sous l’égide de l’Association internationale de psychologie du travail en langue française (AIPTLF), auront pour but de mieux comprendre ces nouveaux environnements, afin de déterminer les apports possibles de la discipline dans la conduite des changements. Des ateliers portant sur les conséquences de la pandémie viendront compléter cette approche générale.
• Informations et inscription sur le site de l'événement.