"Aider les TPE-PME à prévenir les TMS"

par Anne-Marie Boulet / juillet 2016

La direction des Risques professionnels de la Caisse nationale d'assurance maladie vient d'enrichir son programme TMS Pros, visant à mieux prévenir les troubles musculo-squelettiques, de deux aides en direction des petites entreprises.

Dans le cadre de son programme TMS Pros, la Caisse nationale d'assurance maladie vient de lancer deux nouvelles aides en direction des entreprises de moins de 50 salariés afin de prévenir les troubles musculo-squelettiques (TMS). Qu'attendez-vous de cette nouvelle offre de services ?

Marine Jeantet : Ce programme répond à un objectif de politique publique de réduction de la sinistralité liée aux TMS. Lancé en 2014 et pour quatre ans au moins, il vise la mobilisation et l'engagement d'une démarche de prévention par un nombre significatif d'entreprises très concernées par ce risque. Il a été élaboré pour accompagner chaque entreprise en fonction de ses spécificités, en mettant à sa disposition une méthode, des outils et des conseils afin de contribuer à réduire le risque de TMS et faire en sorte qu'elle devienne plus autonome et proactive en matière de prévention.

Quelque 8 000 entreprises sont concernées par le programme, soit seulement 0,4 % de l'ensemble des entreprises, mais notre ambition est bien d'infléchir l'augmentation des TMS à long terme grâce à cette nouvelle offre de services.

En quoi consistent ces aides ?

M. J. : TMS Pros Diagnostic et TMS Pros Action, qui...

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous