© Adobe Stock
© Adobe Stock

Le cancer de la prostate, bientôt une maladie professionnelle ?

par Nolwenn Weiler / 09 juillet 2021

C’est une première : les syndicats ont demandé unanimement la création d’un tableau pour la reconnaissance en maladie professionnelle du cancer de la prostate en cas d’exposition aux pesticides. Comme le recommande un rapport récent de l’Agence nationale de sécurité sanitaire.

Le plus fréquent des cancers, celui de la prostate, sera-t-il la prochaine maladie professionnelle officiellement due aux pesticides1 ? C’est le souhait des organisations syndicales de salariés au sein de la commission maladies professionnelles du Conseil d’orientation des conditions de travail (Coct). « Pour le moment, du côté du régime général de la Sécurité sociale, il n’y a pas de tableau qui relient les pesticides à une quelconque maladie professionnelle, détaille Jean-Luc Rué, représentant de la CFDT au sein de cette commission. Par contre, il y a un consensus – et des tableaux – du côté du régime agricole pour deux pathologies : le lymphome non hodgkinien et la maladie de Parkinson, qui sont reconnues comme pouvant être liées aux pesticides. »

« Un excès significatif et reproductible »

« Nous souhaitons qu’il en soit de même pour les travailleurs exposés aux pesticides et atteints de cancers de la prostate, et avons donc...

  • 1. Au total, le cancer de la prostate représente aujourd'hui 25 % des cancers masculins. Il est le premier cancer tous sexes confondus. Un homme sur 8 développera un cancer de la prostate avant l'âge de 75 ans, selon l’Association française d’urologie.

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous