Cancers  : les facteurs environnementaux mis à l'index

par Elsa Fayner / juillet 2009

Face aux cancers, l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail recommande la substitution des facteurs de risque environnementaux et préconise d'approfondir les études sur leur incidence.

Le poids de l'environnement dans l'augmentation des cancers ces vingt dernières années fait débat. En France, le cancer de la prostate est devenu le plus fréquent, avec plus de 60 000 nouveaux cas en 2005. Le cancer du sein demeure quant à lui le plus courant chez la femme, avec un taux d'incidence en 2005 parmi les plus forts en Europe. Les cancers du poumon et de la thyroïde, les hémopathies malignes, le mésothéliome se sont également répandus, tandis que l'incidence d'autres localisations cancéreuses a diminué. Quel rôle les facteurs environnementaux ont-ils dans ces variations ?

" Un nombre limité de rapports et d'expertises, publiés ces dernières années par des organismes internationaux, donne des estimations assez variables des parts attribuables à l'environnement, constate Gérard Lasfargues, responsable du département des expertises en santé environnement-travail de l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (Afsset). En fait, la littérature scientifique ne couvre qu'une fraction du champ des facteurs cancérogènes environnementaux, avec des informations hétérogènes et incomplètes. Les controverses sur l'estimation de la part attribuable aux...

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous

à lire également

Pourquoi créer des indicateurs en entreprise ?

La production d'indicateurs en santé au travail se développe dans les entreprises. Pour autant, leur élaboration comme leur utilisation ne donnent pas toujours lieu à un véritable débat, ce qui réduit...
par Marion Gilles sociologue au Centre Maurice Halbwachs et à l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (Anact) / juillet 2012