© Nathanaël Mergui/FNMF
© Nathanaël Mergui/FNMF

Comment (bien) vieillir au boulot

par Anne-Marie Boulet / janvier 2018

La France est loin d'offrir des conditions de travail soutenables tout au long de la vie professionnelle, ce qui compromet le maintien dans l'emploi des salariés vieillissants. Pourtant, il est possible de faire autrement, comme le démontre une expérimentation.

Peut-on faire de vieux os au travail ? Quand on leur pose la question, les Français sont sceptiques et expriment souvent leurs doutes quant à leur capacité de travailler jusqu'à et au-delà de 60 ans. Pour preuve, les résultats de l'enquête européenne sur les conditions de travail. "Lors de notre dernière enquête, expose Agnès Parent-Thirion, directrice de recherche à la Fondation européenne pour l'amélioration des conditions de travail (Eurofound), nous avons posé cette question aux personnes qui ont participé : "Vous sentez-vous capables d'effectuer votre travail ou un travail similaire jusqu'à 60 ans ?"."

 

La France mal placée

Plus de 40 % des Français ont répondu par la négative (voir "Repère"), les femmes encore un peu plus que les hommes. C'est le deuxième score le plus élevé après la Slovénie. Il est complété par le fait que moins de 10 % des Français se voient travailler "le plus tard possible" (deuxième réponse la plus faible sur 35 pays, contre plus de 20 % des Danois et 25 % des Italiens). "Cela pose clairement la question des conditions de travail tout au long de la vie", en déduit la chercheuse.

Une question d'autant plus prégnante que la part des salariés...

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous