© NATHANAËL MERGUI / MUTUALITÉ FRANÇAISE
© NATHANAËL MERGUI / MUTUALITÉ FRANÇAISE

Enquête statistique : des conditions de travail plus difficiles chez les sous-traitants

par Selma Amira statisticienne à la direction de l'Animation de la recherche, des Etudes et des Statistiques (Dares) / octobre 2011

Travail davantage prescrit et contrôlé, horaires et rythme plus contraignants, risque d'accident plus important... Les salariés des sous-traitants sont moins bien lotis que ceux des donneurs d'ordres, comme le montre l'enquête COI.

Le recours à la sous-traitance s'est fortement accru entre le milieu des années 1980 et 1995, avant de se stabiliser. Au cours de cette période, cette pratique s'est étendue à l'ensemble des secteurs industriels, tout en se généralisant à des entreprises de taille restreinte. L'ampleur du phénomène a suscité la réalisation de plusieurs études sur les conditions de travail des sous-traitants, recherches toutefois circonscrites à des secteurs d'activité et des zones géographiques spécifiques ou encore à un aspect particulier tel que la coactivité sur un même lieu de travail. L'enquête COI1 2006-2007 (voir " Repères ") élargit les connaissances sur ce thème. Les donneurs d'ordres ont été repérés par l'existence de procédures formalisées dans les relations avec les fournisseurs et/ou l'externalisation de certaines tâches, les sous-traitants par une formalisation poussée des relations avec les clients.

Repères

L'enquête Changement organisationnel et informatisation (COI) 2006-2007 est une enquête couplée employeurs/salariés coordonnée par le Centre d'études de l'emploi. Environ 14 000 entreprises de 10 salariés et plus ont été interrogées en 2006 sur leur organisation du travail et leur informatisation, ainsi que sur les changements récents. En 2007, environ 3 salariés par entreprise de 20 salariés ou plus ont été interrogés sur leurs conditions de travail ; les questions portaient notamment sur l'entraide et le collectif de travail, ainsi que sur l'impact des éventuels changements organisationnels sur leur travail.

Des entreprises plus petites employant plus d'ouvriers

L'enquête indique que 18 % des entreprises d'au moins 20 salariés sont en situation de donneurs d'ordres exclusifs ; 4 % sont des sous-traitants intermédiaires...

  • 1

    Pour " Changement organisationnel et informatisation ".

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous