Conduire, un risque professionnel

par Martine Rossard / juillet 2009

La conduite constitue un risque professionnel pour les 1,3 million de salariés appelés à utiliser un véhicule. La prévention ne s'arrête pas au respect du Code de la route : elle passe également par l'organisation du travail.

Pas moins de 142 décès, 20 837 accidents ayant entraîné un arrêt de travail, environ 1,5 million de journées de travail perdues. Le bilan 2007 des accidents de la route survenus lors de déplacements professionnels s'avère lourd, très lourd ! Selon les statistiques de la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam), ils représentent 20 % des accidents du travail mortels et en sont la première cause. Le risque routier en mission concerne 1,3 million de salariés, qui conduisent plus de 20 heures par semaine dans un cadre professionnel. Parmi eux, des conducteurs sans permis poids lourds, mis au volant de véhicules utilitaires " légers " mais dépassant les 3,6 tonnes de charge. La conduite en mission n'est pourtant pas toujours appréhendée comme une activité de travail. " D'ailleurs, le ris...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous