« Considérer les dépenses de prévention comme des investissements »

entretien avec Hélène Garner, directrice du département Travail, emploi, compétences de l’agence publique France Stratégie.
par Joëlle Maraschin / avril 2022

France Stratégie a publié fin 2021 un cahier consacré à la soutenabilité du travail et aux politiques publiques en santé au travail, dont vous avez copiloté l’élaboration. Quels devraient être, selon vous, les axes d’une politique visant   cette soutenabilité ?   
Hélène Garner
: Nous avons besoin de construire des politiques publiques transversales, qui intègrent les cinq dimensions de la soutenabilité du travail : conditions socioéconomiques, conditions de travail, enjeux de santé, équilibre entre temps de travail et de non-travail, satisfaction au travail. Autre priorité : faire de la prévention la matrice des politiques publiques de santé. L’un des leviers est de considérer les dépenses de prévention comme des investissements pour la performance globale de l’entreprise, dépenses qui seront amorties en termes d’absentéisme, de turn-over, de qualité du travail et de vie au travail.  

Quel bilan faites-vous des plans santé au travail (PST) ?  
H. G. : Les PST sont l’expression d’une volonté forte de faire de la santé au travail un objectif de politique publique. Malgré un bilan globalement positif depuis vingt ans, la politique de santé au travail connaît un essoufflement ces...

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous