© Adobe Stock
© Adobe Stock

Covid -19 : la menace d’une contamination aérienne se précise

par Joëlle Maraschin / 23 juillet 2020

Plusieurs scientifiques se sont inquiétés en juillet des risques de transmission par aérosolisation du coronavirus en espace clos. Alors que le port du masque est désormais obligatoire en France dans les établissements recevant du public, la question des mesures de prévention dans les lieux de travail se repose.

Jusqu’alors, les préconisations des autorités, dont l’Organisation mondiale de la santé (OMS), avaient surtout visé à prévenir la transmission du SARS-CoV-2 par les gouttelettes respiratoires, émises lorsque les personnes toussent ou parlent, ou encore par l’intermédiaire des mains après un contact avec des surfaces contaminées. Mais dans une tribune publiée le 4 juillet dernier par le New York Times, des chercheurs d’une trentaine de pays se sont alarmés de la sous-estimation par l’OMS d’un autre risque : exhalé par une personne infectée, le virus pourrait se retrouver dans des aérosols de particules fines capables de rester en suspension plusieurs heures dans l’air intérieur. Et ainsi se propager à d’autres personnes respirant l’air d’une même pièce, limitant peut-être la prévention par la distanciation physique.
En écho à cette tribune, un collectif de professionnels de santé en France a préconisé le port obligatoire du masque dans les lieux publics clos, arguant que la transmission par aérosol « semble être désormais reconnue comme une des voies majeures de transmission du virus ». Plusieurs articles publiés dans des revues scientifiques de haut niveau ont déjà souligné l...

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous

à lire également

Abel Craissac, commis-voyageur de la santé ouvrière

Il a été, au début du XXe siècle, le porte-drapeau de la mobilisation contre la peinture à la céruse, source du saturnisme professionnel. Jusqu'à sa mort, ce peintre en bâtiment cégétiste devenu...
par Judith Rainhorn professeure en histoire contemporaine (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) / avril 2017

De multiples raisons de s'arrêter

L'absentéisme au travail pour raison de santé, perçu comme un écueil par les entreprises, recouvre des problématiques très différentes selon la durée des arrêts. Une réalité à prendre en compte pour...
par Serge Volkoff, statisticien et ergonome / avril 2019