© Adobe Stock
© Adobe Stock

« Les décideurs sont revenus à des pratiques de prévention très hygiénistes et verticales »

entretien avec Alain Garrigou professeur d’ergonomie au département hygiène, sécurité et environnement de l’IUT de Bordeaux
par Rozenn Le Saint / juillet 2020

Qu’est-ce que cette crise a changé concernant la prévention des risques en entreprise ? Alain Garrigou1 : Ce qui est nouveau, c’est le fait que l’on nous recommande de faire attention à ne pas exposer les autres, nos proches, notre famille, les personnes âgées… Mal se protéger peut entraîner une contamination pour d’autres. Cette conscience de la responsabilité, au-delà des murs de l’entreprise, montre l’évolution par rapport au temps où les ouvriers de l’amiante contaminaient leurs épouses en ramenant leurs bleus à la maison. Autre fait inédit, le risque est présent tout le temps et partout : pendant l’habillage, le travail, la pause, le repas… Il y a une perception du risque et de sa complexité que l’on n’avait pas sur les autres familles de risques. Le débat public a beaucoup porté s...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous