Du poison dans les conteneurs

par John Sutton / avril 2013

Environ un conteneur sur cinq arrivant dans les ports européens contient des gaz toxiques utilisés pour détruire les insectes et autres nuisibles durant le transport. Les dockers et manutentionnaires sont les plus exposés, suivis des douaniers, logisticiens et chauffeurs. Alertée par les syndicats, l'administration française des douanes a procédé en 2010 à un test de trois semaines dans le port du Havre (Seine-Maritime), qui "a révélé une concentration de gaz de fumigation supérieure aux normes européennes dans 14 % des conteneurs". Depuis, les agents des douanes ont pour consigne de "se placer systématiquement sur le côté du conteneur lors de l'ouverture", puis de "respecter un délai d'aération de trente minutes avant intervention" et d'"utiliser masque, gants, lunettes, casque de prote...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous