Environnement et santé au travail : même combat !

par Isabelle Mahiou / janvier 2016

En matière de risque environnemental, les expositions professionnelles passent très souvent au second plan. Pourtant, au-delà des riverains, les salariés des sites dangereux sont aussi affectés... au travail et à la maison. Une double peine jamais évoquée.

Une première. Le 17 novembre dernier, la cour d'appel de Lyon validait la reconnaissance en maladie professionnelle du cancer du pharynx d'un ex-salarié de la verrerie de Givors en lien avec une pluriexposition à des substances toxiques (amiante, hydrocarbure aromatique polycyclique [HAP], arsenic...). Une victoire pour les anciens de BSN Glasspack, qui ont fabriqué des pots pour Danone jusqu'en 2003. Et une histoire d'exposition professionnelle qui se double, comme dans de nombreux cas, d'une affaire de pollution du site, constatée dès 1998, puis confirmée par plusieurs études à partir de la cessation d'activité. Dépollution, restrictions d'usage, mise en sécurité, surveillance des eaux souterraines sont vite ordonnées par arrêté préfectoral. Contrairement aux risques professionnels, ce...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous