Epoxiconazole : chronique d'une contamination annoncée

par Isabelle Mahiou / juillet 2015

Après avoir suspendu les autorisations de mise sur le marché de pesticides à base d'époxiconazole, un reprotoxique, les autorités reviennent sur leur restriction. Et ce, alors qu'une enquête officielle révèle des failles dans la protection des utilisateurs.

Epoxiconazole. Retenez bien ce nom barbare, ce pourrait être celui d'une prochaine affaire de santé publique. Classé toxique pour la reproduction, et perturbateur endocrinien, l'époxiconazole est présent dans de nombreux fongicides destinés essentiellement aux grandes cultures (céréales, colza, betteraves). Or une récente enquête de la direction générale du Travail (DGT), à laquelle Santé & Travail a eu accès, met en évidence des failles dans les conditions d'utilisation de pesticides contenant cette substance. Mais les autorités françaises, empêtrées dans une réglementation européenne qui privilégie les intérêts de l'industrie des pesticides aux impératifs de santé, risquent de continuer à en autoriser l'usage.

Repères

L'Acceptable Operator Exposure Level (AOEL), soit, en français, le niveau d'exposition acceptable pour l'opérateur (NEAO), désigne la quantité maximum de substance active à laquelle un opérateur peut être exposé quotidiennement sans effet dangereux pour sa santé. Il est exprimé en milligrammes de substance active par kilogrammes de poids corporel et par jour. Il est calculé à partir d'une dose sans effet observé (DSE) et d'un facteur de sécurité (FS).

Retrait anticipé

L'objectif de l'enquête de la DGT était de "vérifier si les conditions d'emploi prévues par les autorisations de mise sur le marché sont respectées, dans le but d'argumenter sur la possibilité d'un retrait anticipé de cette substance", rappelle un document de présentation. Les résultats sont sans appel (voir encadré ci-contre) : les conditions réelles d'utilisation sont en complet décalage avec celles définies dans les autorisations de mise sur le...

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous