© Adobe Stock
© Adobe Stock

Les eurodéputés mobilisés sur la santé au travail

par Frédéric Lavignette / avril 2022

Le 10 mars, les eurodéputés ont adopté à une confortable majorité (551 voix pour, 30 voix contre et 110 abstentions) une résolution visant à amender le cadre stratégique 2021-2027 de l’Union européenne pour la santé et la sécurité au travail (SST), proposé par la Commission européenne. Ils réclament notamment l’adoption d’une directive sur le bien-être au travail et les risques psychosociaux (RPS), une législation établissant des exigences minimales pour le télétravail dans l’Union et une autre directive sur le droit à la déconnexion pour les télétravailleurs.
Pour les parlementaires européens, les Etats membres devraient aussi préparer, dans leurs stratégies nationales de SST, des plans de réponse aux futures crises sanitaires, en mettant l’accent sur la protection de la santé des professionnels de santé et des travailleurs de première ligne, très sollicités face au Covid-19. Pour appuyer les stratégies de prévention, les eurodéputés suggèrent de renforcer les services nationaux de santé et de sécurité, de même que les inspections du travail, avec un inspecteur pour 100 000 travailleurs comme le préconise l’Organisation internationale du travail. Sur tous ces points, le Parlement...

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous