Une fédération qui divise le milieu de l'expertise

par Eric Berger / avril 2011

La création d'une Fédération des intervenants en risques psychosociaux par des consultants spécialisés divise les cabinets d'expertise CHSCT. Certains craignent une confusion des rôles et une remise en cause de leurs règles d'agrément.

L'annonce a été faite en décembre, lors d'une réunion organisée par la direction générale du Travail (DGT). Celle-ci avait invité des professionnels opérant dans le champ des risques psychosociaux (RPS), afin de préciser les modalités et conditions de recours à un intervenant extérieur à l'entreprise. Six cabinets (IAPR, Stimulus, Artélie Conseil, Psya, Ifas et Capital Santé) ont alors notifié leur regroupement dans une Fédération des intervenants en risques psychosociaux (Firps). " Face à l'explosion de la demande des entreprises, nous avons voulu structurer la profession en se référant à des repères déontologiques, comme cela existe dans d'autres métiers. Le label Firps sera un gage de qualité fourni par la profession ", explique Patrick Légeron, du cabinet Stimulus, vice-président de ...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous