"La formation est capitale"

par Eric Berger / octobre 2013

Quelles actions proposez-vous afin d'améliorer le maintien des seniors dans l'emploi ?

Yannick Moreau : Le report des âges de départ à la retraite pourrait être accompagné par une politique active en faveur de l'emploi des seniors. Nous avons proposé d'établir pour les cinq prochaines années un plan concerté pour les seniors, avec une instance de pilotage, de suivi et de coordination des différents acteurs concernés. L'allongement de la durée d'activité ne peut se poursuivre qu'avec une amélioration des conditions de travail. Il faudra également que les entreprises s'ajustent davantage à l'augmentation de l'âge moyen de leur personnel en proposant des emplois adaptés, compatibles avec des situations de capacité plus limitée ou d'affection chronique n'entraînant pas une invalidité mais des restrictions plus importantes. Cela nécessite, par exemple, des améliorations ergonomiques, mais la formation est aussi capitale. Les pays qui ont les moyennes d'âge d'actifs les plus élevées sont ceux qui ont également le plus fortement investi dans la formation professionnelle au-delà de 45 ans.

Le barème du compte personnel de prévention de la pénibilité, inscrit dans le projet de réforme...

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous