L'épigénétique, science d'avenir pour la prévention

par Philippe Davezies enseignant-chercheur en médecine et santé au travail / octobre 2015

L'épigénétique décrypte comment l'environnement modifie l'activité des gènes. Cancers, allergies, pathologies du stress... autant de maladies pour lesquelles ce champ d'étude encore peu exploré est porteur de promesses préventives ou thérapeutiques.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime qu'un quart des décès dans le monde sont dus à l'environnement - notamment professionnel - et devraient être évités. Ouvrant des perspectives en matière de prévention et de prise en charge, les récentes découvertes d'une branche de la biologie, l'épigénétique, renouvellent la compréhension des pathologies environnementales. L'épigénétique a en effet pour domaine d'étude les changements de l'activité des gènes sous l'influence de l'environnement.

Repères

L'épigénétique a été définie en 1942, dans son sens actuel, par le biologiste britannique Conrad Hal Waddington. Cette discipline de la biologie désigne, selon les termes de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), "l'étude des influences de l'environnement cellulaire ou physiologique sur l'expression de nos gènes. Pour prendre une métaphore, la génétique renvoie à l'écriture des gènes, l'épigénétique à leur lecture : un même gène pourra être lu différemment selon certaines circonstances".

La notion de code génétique est souvent interprétée sur un mode déterministe simple : le message génétique contenu dans l'ADN serait recopié et transporté par l'ARN messager jusqu'au ribosome, qui synthétiserait les protéines conformément aux instructions du code. Le phénotype (les caractéristiques observables de l'individu) ne serait que l'expression1 du...

  • 1

    En termes de génétique, l'"expression" désigne les processus biochimiques par lesquels est lue l'information héréditaire contenue dans un gène. Cette lecture se traduit par la fabrication de molécules telles que les protéines ou les ARN (acides ribonucléiques), qui jouent un rôle actif dans le fonctionnement des cellules.

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous