© NATHANAËL MERGUI / MUTUALITÉ FRANÇAISE
© NATHANAËL MERGUI / MUTUALITÉ FRANÇAISE

L'ergonomie au service du maintien dans l'emploi

par Milène Leroy / janvier 2012

Le maintien dans l'emploi des salariés en situation de handicap au travail devient de plus en plus difficile. Une situation qui pousse la communauté des ergonomes spécialisés en réadaptation à trouver de nouvelles pistes de prévention.

Il faut " ouvrir de nouvelles pistes ". En matière de maintien ou de retour à l'emploi des personnes en situation de handicap, Ludivine Mas, ergonome et responsable d'un pôle qualité de vie au travail dans une entreprise de transport, fait aujourd'hui le constat des limites des solutions auxquelles elle peut recourir. L'entreprise dans laquelle elle exerce emploie 15 000 salariés. Et pourtant, " les situations d'inaptitude augmentent, alors que les possibilités de reclassement s'amenuisent ", constate-t-elle.

Dans les entreprises, aujourd'hui, la question du maintien dans l'emploi se pose dès la reconnaissance d'un handicap ou l'apparition d'une pathologie chronique. Elle se complique sérieusement avec le vieillissement des salariés dû à l'allongement des carrières professionnelles. Et elle ne trouve parfois pas de réponse du fait de l'évolution des rythmes et de l'organisation du travail, ou encore des technologies. Un constat que Ludivine Mas a pu partager avec d'autres professionnels du maintien dans l'emploi au cours du 18e congrès du Groupement d'étude pour le développement de l'ergonomie en réadaptation (Geder), les 17 et 18 novembre, à Avignon (Vaucluse).

La prévention...

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous