Levée de boucliers contre la réforme

par Joseph Marc / avril 2011

Le précédent projet de loi sur la médecine du travail, greffé en catimini à la réforme des retraites, avait déjà suscité une vive opposition chez les professionnels en raison des risques de mise sous tutelle de la médecine du travail1. Considéré comme un cavalier législatif, ce projet a été invalidé en novembre dernier par le Conseil constitutionnel. La nouvelle mouture du texte, adoptée le 27 janvier en première lecture par le Sénat, reprend les grandes lignes de la réforme souhaitée par le gouvernement. Mais des avancées en matière de gouvernance ont été in fine concédées aux organisations syndicales. Sans remettre en cause l'esprit de la réforme, la CFDT et la CGT avaient plaidé en faveur d'une évolution de la gouvernance des services de santé au travail (SST) dans une lettre commune ...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous