" Limiter l'impact sanitaire des restructurations "

par Elsa Fayner / avril 2011

Claude-Emmanuel Triomphe, directeur de l'Association travail, emploi, Europe, société (Astrees)1, vient de coordonner la réalisation d'un code de conduite européen sur les restructurations intégrant la question de leurs effets sur la santé.

  • 1.

    Groupe de réflexion et d'intervention sur les mutations du travail et de l'emploi en Europe.

Pourquoi un code de conduite en matière de restructurations ? Claude-Emmanuel Triomphe : La Commission européenne y réfléchissait, mais elle a finalement décidé, en juin 2008, de ne rien faire. Alors que la crise démarrait. Au moment où l'Europe allait affronter une vague de restructurations comme elle en avait rarement connu ces dernières années, ce vide ne pouvait être justifié. Notre réseau Irene1, qui travaille depuis une dizaine d'années sur les restructurations et voulait définir des principes universellement applicables pour une gestion socialement responsable de ces dernières, a proposé à la Commission de reprendre ce chantier, qu'elle a accepté de cofinancer. Quelles sont les propositions qui ont été retenues ? C.-E. T. : Nous avons retenu sept principes : préparer un futur d...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous