© AdobeStock
© AdobeStock

L’usure professionnelle en débat dans la fonction publique

par Joëlle Maraschin / 02 novembre 2020

Consultées sur un projet de décret relatif à la prévention de l’usure professionnelle dans la fonction publique, les organisations syndicales se montrent réservées sur le dispositif proposé, jugé trop individualisant. Les négociations continuent.

L’usure professionnelle n’a jusqu’à présent jamais fait l’objet d’un texte réglementaire. Les négociations en cours dans la fonction publique sur le sujet constituent donc une première. Elles découlent de la loi de transformation de la fonction publique du 6 août 2019, qui stipule que ce processus d’altération de la santé due au travail doit désormais être pris en compte. Sont concernés dans le texte de loi « les emplois présentant un risque d’usure professionnelle ». Mais le projet de décret de la direction générale de l'Administration et de la Fonction publique (DGAFP), présenté au début de l’été aux organisations syndicales, propose quant à lui d’identifier « les agents présentant un risque d’usure professionnelle ». Un glissement du collectif à l’individu que dénoncent l’ensemble des...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous