© NATHANAËL MERGUI / MUTUALITÉ FRANÇAISE
© NATHANAËL MERGUI / MUTUALITÉ FRANÇAISE

Les organisations rigides favorisent les comportements hostiles

par Nicolas Sandret médecin-inspecteur régional du travail Jennifer Bué sociologue à la direction de l'Animation de la recherche, des Etudes et des Statistiques (Dares) / juillet 2008

Près de trois millions de salariés seraient en butte à des comportements hostiles au travail. Tel est le constat établi par une nouvelle déclinaison de l'enquête Sumer1. En cause, notamment, les organisations rigides et le délitement du soutien social.

  • 1.

    Pour "Surveillance médicale des risques".

L ivres, articles de journaux, émissions de télévision... Au fil de la dernière décennie, la question de la violence dans les rapports au travail a été mise en débat dans les médias. Et ce en utilisant généralement le vocable de "harcèlement moral", notion qui a d'ailleurs été inscrite dans la loi de modernisation sociale de 2002. La définition des causes qui sous-tendent la détérioration des relations au travail varie sensiblement suivant les auteurs. Reprenant la thèse développée par la psychiatre Marie-France Hirigoyen dans un livre à succès paru en 19981, beaucoup ont considéré ce type de situation comme relevant de la confrontation entre un "pervers narcissique" et une "victime". Cette lecture est contestée par les préventeurs, pour qui la violence plonge ses racines dans l'organisa...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous