Pas de tableau sur les atteintes psychiques professionnelles

par Jacques Darmon / avril 2012

Selon les informations recueillies à l'occasion de la journée de la Société française de médecine du travail, en janvier dernier, la commission des maladies professionnelles du Conseil d'orientation sur les conditions de travail (Coct) ne proposerait pas de créer un tableau de maladies professionnelles relatif aux atteintes psychiques. Le groupe de travail sur les psychopathologies s'orienterait vers des recommandations à l'adresse des comités régionaux de reconnaissance des maladies professionnelles (C2RMP), lesquels seraient donc toujours chargés de statuer sur l'origine professionnelle de la maladie en établissant un lien avec une exposition à un ou plusieurs facteurs de risque.

Traumatismes répétés. Trois pathologies psychiques précises seraient retenues : la dépression, le trouble anxieux généralisé et l'état de stress posttraumatique, ce dernier pouvant être dû à un événement unique particulièrement grave mais aussi à des traumatismes répétés de moindre gravité.

L'obstacle du passage devant le C2RMP, qui nécessite un taux d'incapacité permanente (IP) d'au moins 25 %, pourrait être surmonté en appréciant les critères de gravité de la pathologie au moment de la...

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous