Pénibilité : la mobilisation se poursuit

par Martine Rossard / juillet 2011

Face à des décrets sur la pénibilité jugés trop restrictifs, syndicats et associations de victimes ne désarment pas. Ils se mobilisent à la fois pour une meilleure prévention et pour la reconnaissance effective de la pénibilité en vue d'une retraite anticipée.

Quelque 35 % des travailleurs âgés de 50 à 59 ans déclarent avoir été exposés pendant quinze ans ou plus à un poste pénible. Parmi eux, 24 % connaissent des limites dans leur vie quotidienne en raison de problèmes de santé, contre 17 % des autres seniors. Et, après 50 ans, ils sont moins souvent en emploi que la population générale du même âge. Tels sont les principaux enseignements de l'enquête SIP, pour " Santé et itinéraire professionnel ", réalisée en 2007 et rendue publique le 15 mars dernier (voir " Repère ").

Repère

L'enquête SIP (pour " Santé et itinéraire professionnel ") a été conçue par la direction de l'Animation de la recherche, des Etudes et des Statistiques (Dares) du ministère du Travail et la direction de la Recherche, des Etudes, de l'Evaluation et des Statistiques (Drees) du ministère de la Santé. Une première vague a été réalisée en 2006-2007, une seconde en 2010. Les résultats évoqués ici ont été publiés dans Dares Analyses (n° 020, mars 2011).

Pour certains syndicalistes, l'enquête confirme la fréquence de la pénibilité ainsi que son impact sur la santé et le maintien dans l'emploi. De son côté, la Fnath (Association des accidentés de la vie) estime que le très long délai avant sa diffusion " n'est pas innocent "" Ces résultats auraient permis de conforter les arguments en faveur d'une réelle prise en compte de la pénibilité dans la loi sur les retraites et d'en convaincre certains parlementaires ", assure son secrétaire général, Arnaud de Broca. De fait, ces chiffres ont été livrés après le vote de la loi en novembre et la rédaction des décrets censés permettre aux salariés exposés à la pénibilité...

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous