© Nathanaël Mergui/Mutualité française
© Nathanaël Mergui/Mutualité française

Pesticides : l'Europe sous influence

par Joëlle Maraschin / juillet 2019

Des perturbateurs endocriniens au glyphosate, les pesticides font l'objet d'un lobbying intensif au niveau européen au profit des industriels, afin d'éviter des réglementations trop contraignantes. Les ONG réclament plus de transparence.

Courtiser un parlementaire ou un haut fonctionnaire en vue de peser sur les décisions de l'Union européenne, c'est un peu le b. a.-ba en matière de lobbying. Mais la révélation, en mai dernier, du fichage de plus de 200 personnalités en fonction de leurs opinions sur le glyphosate, produit pesticide, a été accueillie avec stupéfaction. Plusieurs organes de presse français ont pu consulter un fichier secrètement établi en 2016 par le cabinet de lobbying Fleishman-Hillard, mandaté par la firme Monsanto - fabricante du Roundup, désherbant à base de glyphosate - pour l'assister dans la défense du pesticide au moment où le renouvellement de son autorisation n'était pas assuré. Pratiques peu recommandables Le fichier en question liste les convictions et réserves de responsables politiques, f...}}

Nous sommes heureux que vous aimiez nos contenus.
Vous ne possédez pas d'abonnement à Santé & Travail.

Abonnez-vous pour accéder aux contenus numériques.

Découvrez nos offres à destination des étudiants et des institutions.

Abonné-e : Connectez-vous

à lire également